Carrières Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Infolettre

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

10 février 2021

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@medialo.ca

Le Collège de Rimouski devient l’une des premières institutions d’enseignement à utiliser l’intelligence artificielle

Étudiant, jeune, téléphone, santé mentale.

©Photo Unsplash David Kennedy

Téléchargeable gratuitement sur un téléphone intelligent, l’application ALI offre de l’information pratique pour mieux vivre l’adaptation aux études collégiales ainsi que des trucs, des astuces et des ressources d’aide concernant divers enjeux psychosociaux.

Le Collège de Rimouski et le Cégep de Chicoutimi viennent de lancer ALI et ISA, deux outils innovants qui utilisent l’intelligence artificielle pour contribuer à la réussite et au soutien psychosocial de leur population étudiante.

Premières institutions d’enseignement supérieur du Québec à utiliser l’intelligence artificielle pour mieux soutenir les étudiants, le Cégep de Chicoutimi et le Collège de Rimouski ont étroitement travaillé avec la firme de développement technologique Optania pour développer ces deux outils qui seront prochainement mis en commun, peut-on lire dans un communiqué de presse.

Téléchargeable gratuitement sur un téléphone intelligent, l’application ALI offre de l’information pratique pour mieux vivre l’adaptation aux études collégiales ainsi que des trucs, des astuces et des ressources d’aide concernant divers enjeux psychosociaux, en plus de faciliter la référence vers les équipes d’intervention. Le robot conversationnel a été lancé auprès de la communauté étudiante en novembre dernier.

« ALI ne fait pas d’intervention auprès des étudiantes et des étudiants. Il échange, partage de l’information et propose des pistes de solution en lien avec les services d’aide disponibles au Collège. Pour nous, c’est un levier supplémentaire pour rejoindre nos jeunes, favoriser des interventions en amont et les soutenir dans ce qu’ils vivent », explique le directeur général du Collège de Rimouski, François Dornier.

Le contenu d’ALI a été élaboré grâce à la collaboration d’une équipe clinique composée d’une psychologue, d’un travailleur psychosocial et d’une sexologue, notamment.

« Cette approche est encore plus pertinente dans le contexte actuel de la pandémie, qui exige d’offrir plusieurs de nos cours à distance. Après seulement quelques semaines d’utilisation, on peut déjà témoigner que certaines de nos étudiantes et certains de nos étudiants ont utilisé ALI pour entrer en contact avec une intervenante et recevoir de l’aide », ajoute M. Dornier.

Utilisée depuis le début de la session d’hiver 2021, ISA, pour interface de suivi académique, utilise diverses données liées à l’étudiant, comme les résultats au niveau secondaire et l’historique scolaire, pour identifier les problématiques scolaires potentielles, écrit-on.

Pour développer ISA, Optania a bâti un algorithme à partir des données anonymisées des étudiants ayant fréquenté le Cégep de Chicoutimi au cours des 10 dernières années. L’entreprise a ainsi été en mesure d’identifier les éléments prépondérants qui peuvent conduire à l’échec ou à l’abandon scolaire, permettant ainsi aux spécialistes du Cégep d’intervenir plus rapidement auprès des étudiants de l’enseignement régulier et de la formation continue.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média