Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

16 mars 2023

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Tous les chefs de l’Assemblée nationale se recueillent à Amqui

DRAME À AMQUI

Élus Amqui

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

François Legault s'est recueilli sur les lieux du drame.

Les chefs de tous les partis politiques présents à l’Assemblée nationale se sont rendus à Amqui afin de rendre un hommage aux victimes de la tragédie du 13 mars et offrir leurs sympathies aux citoyens matapédiens.

Les chefs des partis d’opposition ont marché vers les lieux du drame afin de rencontrer les citoyens qui étaient présents pour se recueillir. Le chef libéral, Marc Tanguay, le Solidaire Gabriel Nadeau-Dubois et le péquiste Paul St-Pierre Plamondon se sont entretenus pendant une vingtaine de minutes avec les Matapédiens présents sur la rue St-Benoît afin de leur offrir leurs sympathies. Plusieurs élus locaux étaient aussi présents à commencer par la mairesse d’Amqui, Sylvie Blanchette, la préfète de La Matapédia, Chantal Lavoie ainsi que les députés Pascal Bérubé, Maïté Blanchette-Vézina et Kristina Michaud.

Dans une atmosphère triste mais sobre, les élus ont déambulé sur la rue en serrant des mains et en écoutant les citoyens témoigner de ce qu’ils ressentent, de ce qu’ils ont vécu ou parler des proches qu’ils ont perdu. Parmi les gens réunis se retrouvaient des membres de la famille des victimes, des témoins qui ont vu l’horreur et d’autres qui ont échappé de justesse à la camionnette qui a fauché onze personnes.

Puis le premier ministre François Legault a, à son tour, fait le trajet à pied en prenant le temps d’écouter les citoyens et échanger avec eux sur les tristes événements. Il a encouragé les gens à ne pas hésiter à chercher de l’aide et surtout, à s’entourer de leurs proches pendant ces moments difficiles.

Après avoir déposé des gerbes de fleurs sur les lieux du drame, les élus se sont adressés aux médias. Le premier ministre Legault a encouragé les gens à continuer de vivre et de sortir dehors. « Québec est avec La Matapédia. On a de la difficulté à trouver des mots. On se sent un peu coupable, moi le premier, car on se demande ce qu’on pourrait faire de plus, notamment en santé mentale. »

François Legault a insisté sur le fait que les gens proches des victimes ne doivent pas s’isoler. « C’est important que Les Matapédiens se serrent les coudes et reprennent la vie normale pour ne pas que la folie triomphe sur l’espoir. Oui il y a une période de deuil à passer, mais il faut être courageux et retrouver le goût de vivre. »

Il a salué le travail des services d’urgence et des citoyens qui ont prêté main forte lors des événements du 13 mars. Il a également souligné les bons mots choisis par la mairesse Sylvie Blanchette qui encourage les gens à retourner marcher sur la rue St-Benoît.

À une question posée par un journaliste sur les budgets en santé mentale, François Legault a répondu que l’argent serait un rendez-vous et que la décentralisation des services de santé se poursuivrait afin que les régions aient davantage accès à des soins de proximité.

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

©Photo Dominique Fortier - Le Laurentien

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média