Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

06 juillet 2023

Annie Levasseur - alevasseur@medialo.ca

Une équipe du Fury de Rimouski à Paris

SOCCER

Fury U-17M AA

©gracieuseté - Le Laurentien

L’équipe U-17M AA du club de soccer Fury de Rimouski.

L’équipe U-17 masculine AA du club de soccer Fury de Rimouski s’envolera vers la France, samedi, pour participer au tournoi Paris World Games. Une expérience qui s’annonce inoubliable pour les adolescents de cette équipe.

Un groupe de 23 personnes, soit 16 joueurs, 2 entraîneurs et 5 accompagnateurs seront dans la capitale française, du 8 au 16 juillet, pour ce tournoi invitation.

« Nous y allons avec une mentalité de tourisme sportif. Nous allons en profiter pour aller visiter une des plus belles villes au monde avec plusieurs attractions et, en même temps, le bonbon c’est la passion des gars qui vont faire un tournoi de soccer. Je pense que c’est le meilleur des deux mondes », exprime l’entraîneur Keven Morneau.

Il s’agit d’un des plus gros événements sportifs jeunesse au monde avec environ 10 000 athlètes. Pour l’équipe rimouskoise, la compétition comptera 20 équipes provenant de 9 pays différents.

« Nous n’avons aucune idée du niveau de jeu. Quand l’horaire est sorti, les gars sont allés fouiller sur Internet pour savoir si c’était l’équipe 1, 2, 3 ou 4 du club, mais nous sommes dans le néant. Nous nous sommes préparés comme si c’était un tournoi normal. Nous sommes assurés de jouer quatre matchs », affirme l’entraîneur de l’équipe.

Il s’agit d’un deuxième grand projet pour le Fury U-17M AA puisque l’équipe avait participé et remporté la Disney Cup, en 2019, à Orlando en Floride.

« Après le tournoi à Disney, les parents se sont rencontrés et ils se sont demandé à la blague où nous pourrions aller maintenant qu’ils savaient faire du financement. Finalement, ils ont recommencé le financement pour partir alors que l’équipe était en U-15, mais il y a eu une certaine pandémie. Nous avons donc déplacé ça à cette année. C’est une continuité parce que nous avions trouvé l’expérience plaisante et que nous avions des contacts et des commandites », explique Keven Morneau.

Les jeunes et leurs parents ont participé à de nombreuses campagnes de financement dans les derniers mois. Des entreprises de la région ont également collaboré à rendre ce projet possible.

Des visites d’un stade de soccer, de la tour Eiffel et du musée du Louvre sont notamment à l’horaire des jeunes joueurs de soccer pendant la semaine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média