Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 janvier 2024

Annie Levasseur - alevasseur@medialo.ca

Vingt nouveaux travailleurs en santé pour la région

SOINS DE SANTÉ

Imane Lacheheb

©gracieuseté – Cégep de Rimouski - Le Laurentien

L’infirmière Imane Lacheheb.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent peut compter sur 20 nouveaux travailleurs. Arrivés de l’étranger en 2022, ils ont récemment complété leur formation en Intégration à la profession infirmière au Québec au Cégep de Rimouski.

Les étudiants à ce programme d’attestation d’études ont tous décroché leur diplôme ainsi qu’un emploi dans leur spécialité au CISSS du Bas-Saint-Laurent. Cette formation était offerte pour la première fois par la formation continue du Cégep de Rimouski afin de contrer la pénurie de personnel dans le milieu hospitalier. Il a duré entre 12 et 18 mois selon le parcours des participants et incluait des stages en milieu de travail.

« Les étudiants qui arrivent ici sont déjà infirmier ou infirmière dans leur pays. Nos 20 étudiants ont persévéré et fait preuve de beaucoup de résilience. Le programme aborde les principales différences au niveau des lois, du fonctionnement du système de santé au Québec et de l’ordre professionnel. Les méthodes de soins, les façons de fonctionner et le fonctionnement en centre hospitalier sont abordés », indique la conseillère pédagogique à la formation continue du Cégep de Rimouski, Nathalie Santerre.

Pour cette cohorte, l’expérience de travail des étudiants dans leur pays d’origine varie entre 5 et 20 ans. Le dossier des participants a été analysé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

« À la suite de leur parcours, selon l’expérience qu’ils avaient dans leur pays, certains obtiennent l’équivalant d’un DEC et d’autres ont l’équivalence d’un baccalauréat. Comme dans toutes les régions du Québec, nous faisons face à une pénurie de main-d’œuvre et de pouvoir recevoir des gens qui ont de l’expérience, c’est un beau cadeau qu’ils nous font en amenant leur expertise », exprime madame Santerre.

Les onze femmes et neuf hommes sont principalement originaires d’Afrique et la plupart sont accompagnés de leur famille. La majorité des conjoints ont également trouvé du travail dans la région de Rimouski.

Imane Lacheheb est arrivée d’Algérie avec son conjoint en septembre 2022. Elle a accouché de son premier enfant depuis. L’infirmière a grandement apprécié ses études en Intégration à la profession infirmière au Québec.

« Nous avons été bien pris en charge par le Cégep. J’ai fait toute ma formation en étant enceinte et le Cégep a été très ouvert avec moi. Je trouve que la formation est vraiment utile. Après trois mois comme candidate à l’exercice de la profession, je dis que c’est impossible de juste prendre ton diplôme de l’étranger et de travailler ici. Il y a beaucoup de procédures et de fonctionnements à apprendre », dit-elle.

La nouvelle Rimouskoise était infirmière en chirurgie depuis sept ans avant d’arriver au Québec. Depuis trois mois, elle travaille à l’Hôpital régional de Rimouski.

« Dans mon pays j’ai travaillé un an comme infirmière spécialisée en anesthésie et réanimation, mais c’était le maximum de la profession. Au Québec, la formation est très enrichissante. Il y a beaucoup de spécialités et de choix. Je compte faire une maîtrise et aller de l’avant. Il y a plus d’opportunités et c’est pour cette raison que mon mari et moi avons décidé de venir ici. Nous ne regrettons pas notre choix », conclut Imane Lacheheb.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média